Au chaud !!!

Et voila un nouveau bonnet slouchy tombé de mes aiguilles.
Pour garder les oreilles de mon homme au chaud.

image

(bon, l’histoire ne dit pas que mon homme très exigeant m’en a fait tricoter 3 en tout quand même …)

Et vous, quels ouvrages special grand froid avez-vous realisé ? 

Publicités

Apres midi d’automne

image

Petite apres-midi d’automne au chaud dans le canape à tricoter mon Mookari dans le cadre du Kal sur ravelry.
Nouveaux accessoires  :  marqueur de mailles maison et compteur de rang Grellow and Grey.

Et vous, avez-vous deja fabrique des accessoires de tricot  ?  Lesquels  ? 
Avez-vous deja teste le Grellow&Gray ? 
Racontez-moi  !! 

Attention, Sortie de… placard !

A l’occasion d’une fête familiale, mon adorable mamy en a profité pour me ramener sa machine à tricoter dont elle ne se sert plus. Après quelques recherches sur internet (ben oui, elle avait oublié la notice…)  nous avons enfin pu la tester.

Qu’en pensez-vous ? En avez vous déjà utilisé une ?  quelle marque et modèle ?

image

Au chaud !!!

Avec le retour de la fraîcheur, j’ai de nouveau envie de m’enrouler dans un châle bien moelleux en buvant un thé chaud et lire un bon livre.
J’ai trouvé pour cela un modèle très sympa:

image

Ça en tente quelques un de s’attaquer à cette jolie création ?

Et vous, quels sont vos rituels à l’arrivée de l’automne ?

Partenariat Audiolib

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de recevoir un mail du service commercial d’Audiolib me proposant de découvrir leur nouvelle sortie:

Si c’est un homme, Primo Levi
Lu par Raphaël Enthoven

image

J’ai bien entendu tout de suite accepte déjà car je suis accro au livre audio (sur le chemin du boulot, pendant ma pause déjeuner, en tricotant, avant de m’endormir…),  ce ne sont pas les occasions qui manquent…  Mais aussi car je me souviens avoir beaucoup aimé ce livre-temoignage.

Arrivée au 3eme chapitre, le moins que l’on puisse dire que le terme « poignant » n’est pas assez fort pour décrire l’émotion ressentie pendant l’écoute. Le ton employé par le lecteur permet de vivre les émotions intensément et de manière très troublante. Lorsque l’on sait que chaque situation décrit dans ce livre est tirée de fait réel, on remet en perspective beaucoup de choses de notre quotidien.
Le ton employé est parfois, je trouve, un peu trop « léger » mais il ne peut pas non plus être grave en permanence. Cette variation permet au contraire de faire varier les ressentis de l’auteur et mettre en lumière la complexité des émotions et ce besoin de saisir le moindre répit possible…

Bref, pour l’instant, séduite autant sur le fond que sur la forme !

Encore une fois un grand merci à Audiolib pour partenariat.

Edit du 02/11/2015 : je prend un peu de temps pour vous noter les citations qui m’ont énormément marquées. Elles sont selon moi le témoignage le plus juste de la folie et cruauté humaine ; résumé par Primo Levi comme « une gigantesque expérience scientifique et sociale » qui visait à « déterminer l’inné et l’acquis« .

  •  » mort à nous même avant de mourir à la vie »y’a-t’il plus explicite pour décrire le processus ultime de destruction de l’individu opéré dans les camps de concentration ? 
  • le rêve de Tantale et le rêve du récit :  » toujours raconté, jamais écouté »
  • « mince cuirasse du sommeil« 
  • « le bout de pain est tout ce que la loi du camp nous autorise à posséder » / « l’estomac est la meilleure des forteresse »
  •  » pendant quelques instants, nous avions la possibilité d’être heureux comme des hommes libres« 
  • « à chacun de nous dire ce qui pouvait bien rester de notre monde moral au-delà des barbelés« 
  • « celui qui se fait craindre est un candidat à la survie’
  • je n’ai pu assez de force pour me supprimer moi-même

et selon moi une des pires : « savez-vous comment on dit « jamais » au camp ? demain matin !« 

Partage de lecture #5

13 a tableMa BA du début d’année : 13 À TABLE

Synopsis :

13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.

Toute la chaîne du livre se mobilise avec Pocket autour de ce projet entièrement bénévole, dont les profits seront reversés à cette association. 

Mon avis : (nouvelle par nouvelle)

TATAN ET OLYMPE, de : repas de famille où tout le monde souffle, se querelle, prend comme une charge mais au final dont personne ne pourrait se passer. Un peu comme un rituel immuable que chacun savoure années après années sans jamais osé le dire. 

MALIGNE, de  : digne d’un stephen king. On a « faim » de voir la suite. Le suspense est à son comble !!!
NULLE, NULLISSIME EN CUISINE, de  : assez drôle. Chute innatendue ou comment un gros mensonge peut aussi apporte du bonheur finalement
UN MORCEAU DE PAIN, de : Jai adore !!!! Une phrase que j’ai retenue : « apprend lui le discernement, pas la méfiance en tout ». En étant jeune maman, forcément, ça m’a parlé. La confiance dans la vie qui nous réserve des bonnes surprises au moment où on les attend le moins
MANGE LE DESSERT D’ABORD, de  « la solitude n’est pas forcément une malédiction parce qu’elle constitue le meilleur pas vers la découverte » et aussi un bon conseil pour tous les repas de fête à venir « faites attention à ceux avec qui vous mangez » et la chute me rappelle une citation que j’aime tout particulièrement : carpe diem
DISSEMBLANCE, de :  l’homme s’enrichit des différences. Plutôt que rester sur nos anciens acquis de haine, évoluons et découvrons l’autre. Cela fera disparaître la peur qui alimente la haine.
Les guerres actuelles sont faites au nom de Dieu le créateur mais ils renient le fait que ce soit lui qui nous ai créé avec nos différences. Tout est donc bien orchestré par l’homme qui cherche plus de pouvoir et de richesse. « Clamer ensemble que puisque Dieu a inventé la différence, en son nom, nous devons la respecter, la cultiver, la protéger et l’aimer.« 
FANTOME, de : haletant, prenant, fascinant ! Pourquoi est ce si court !!!
JULES ET JIM, de :  toujours dire ce que l’on pense à ses amis avant qu’il ne soit trop tard
LE PARFAIT, de :  on choisit ses amis, pas sa famille
GABRIELLE, de : « le manque qui tue autant que l’abondance« . Récit très poignant, intense, magnifique !!!
LANGOUSTINES BLEUES, de :  « nous manger c’est plus du snobisme que de la culture gastronomique réelle » ou l’histoire de l’arroseur arrosé.

Partage de lecture #4

Encore un livre lu fin 2014:

MAGASINS DES SUICIDES,  de Jean TEULE :

image

Synopsis :

Vous avez raté votre vie ? 
Avec nous, vous réussirez votre mort ! 
Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

Mon avis :
Divertissant. Je l’ai lu quasiment en une traité. Un peu un remake de la famille Adams. La fin me semble par contre «bâclée à la va-vite» et quelque peu décevante.